Ntfs

De Le Wiki de debian-fr.xyz
Aller à : navigation, rechercher

Debian, par défaut, ne gère que la lecture du NTFS.

Pour pouvoir lire et écrire dans une partition formatée en NTFS, il faut installer le paquet ntfs-3g disponible dans les dépôts officiels.
Ensuite, pour monter une partition NTFS avec les droits de lecture/écriture, il faut rajouter l'option -t ntfs-3g à la commande mount.
Exemple :

# mount -t ntfs-3g /dev/sda2 /mnt/windows

Une méthode alternative consiste à exécuter la commande :

# mount -t ntfs -o rw /dev/sda2 /mnt/windows
L'étape suivante est à vos risques et périls:

Dans le cas où vous n'avez pas Windows, mais que la commande vous répond de faire chkdsk /f sous windows, vous pouvez exécuter la commande en forçant le montage de la partition :

# mount -t ntfs-3g  /dev/sda2 /mnt/windows -o force

/etc/fstab

Pour pouvoir monter au démarrage un périphérique ntfs, insérez dans le fichier /etc/fstab une ligne comme ceci :

périphérique     point_de_montage   pilote    options    dump     pass

Pour plus de précisions concernant la syntaxe du fstab, voir la page Fstab.

Ce qui nous donne pour notre exemple :

/dev/sda2     /mnt/windows    ntfs-3g    defaults    0   0

ou la variante :

/dev/sda2    /mnt/windows     ntfs      defaults,rw  0   0

Petite précision apportée par le forum.debian-fr, [1]

Partition montée au démarrage, seul root a le droit à la démonter :

/dev/sda2     /mnt/windows    ntfs-3g defaults,rw,nls=utf8    0   0

Partition montée au démarrage, un simple utilisateur peut démonter le volume :

/dev/sda2     /mnt/windows    ntfs-3g auto,users,rw,nls=utf8    0   0

L'option nls=utf8 (ou locale=fr_FR.UTF-8) permet de ne pas avoir de problèmes avec les "caractères spéciaux" utilisés dans les noms de fichiers. Vous pouvez remplacer l'option rw par ro si vous souhaitez avoir une partition accessible en lecture seule.