Gestion des fichiers

De wiki.debian-fr.xyz
Aller à : navigation, rechercher
Cet article est une ébauche concernant La gestion des fichiers. N'hésitez pas à contribuer ou à en discuter.




L'objectif est de vous présenter quelques commandes de base pour vous mettre le pied à l'étrier avec votre terminal. Nous ne pouvons pas être exhaustif car toutes les commandes possèdent un grand nombre d'options. Elles ne seront donc que rarement présentées ici. Pour les connaître il faut utiliser la commande man. Il s'agit de la commande la plus importante car elle vous explique comment fonctionnent les autres commandes. C'est le manuel.

Par exemple pour connaître la liste des possibilités de la commande ls utilisez la commande :

$ man ls

Gestion des fichiers

Lire le contenu d'un fichier

La commande la plus simple pour lire le contenu d'un fichier est la commande cat.

$ cat fichier

cat cat affiche l'ensemble du fichier sur le terminal, si le fichier est trop grand il va être nécessaire de remonter pour voir le début de celui-ci. Pour ne pas avoir ce problème il est possible soit d'utiliser la commande tac (cat à l'envers) qui écris sur le terminal le fichier de la fin au début ou utiliser un « pager ».

Un pager est un logiciel qui va vous permettre d'avoir un affichage paginé dans lequel il sera plus facile de naviguer pour monter ou descendre dans le fichier. Les 2 pagers les plus connus et installés par défaut sur Debian sont more et less. less est plus récent et offre plus de fonctionnalités. Ils s'utilisent comme cat.

Les commandes tail et head permettent d'afficher respectivement la fin et le début des fichiers.

Trouver un fichier

Les deux commandes les plus courantes pour trouver un fichier sont locate et find.

locate est très rapide il recherche à partir d'un fichier d'index. Ce qui signifie qu'il ne voit pas immédiatement les nouveaux fichiers, il faut attendre un peu ou lancer la commande updatedb pour mettre à jour cet index. locate s'utilise ainsi :

$ locate machin

et il écrira sur le terminal l'ensemble des chemins de fichiers dont le nom contient « machin » où qu'ils soient sur le "disque dur" (système).

find effectue une recherche dans un répertoire spécifié. Il s'utilise principalement ainsi :

$ find [répertoire] [-name nom]

(ce qui est entre [] est optionnel)

Il va rechercher dans le répertoire répertoire les fichiers de nom nom. Il est possible d'appliquer une grande variété de condition pour n'afficher que les répertoires ou les fichiers d'un certain âge par exemple.

La commande slocate est la version sécurisée de locate : elle permet de ne pas afficher des fichiers qu'un utilisateur normal n'a pas à voir. Elle permet également une recherche plus rapide qu'avec find.

$ slocate couic

Si vous installez le paquet suidmanager, vous pourrez employer la commande suidregister pour afficher en option les fichiers auxquels vous n'avez normalement pas accès, à condition de fournir le mot de passe.

Supprimer un fichier

Pour supprimer un fichier, on utilise la commande rm (il est possible de donner plusieurs fichiers) :

$ rm fich

Supprime fich sans demander de confirmation, même si le fichier est protégé en écriture.

$ rm -f fich

Permet de demander à l'utilisateur une confirmation avant de supprimer le ou les fichiers en question.

$ rm -i

Il existe des techniques permettant de retrouver un fichier supprimé. Si l'on souhaite que le fichier soit réellement introuvable, il existe la commande shred qui va écraser le fichier le nombre de fois que vous souhaitez et utiliser d'autres techniques pour empêcher quiconque de retrouver vos fichiers (voir aussi : effacer (et accessoirement tester) un disque dur).

Gérer les répertoires

Par défaut vous arrivez à l'ouverture du terminal dans votre répertoire personnel (par défaut /home/<login>). Pour savoir dans quel répertoire vous êtes, utilisez la commande pwd :

$ pwd
/home/monlogin

Pour changer de répertoire

Il faut utiliser la commande cd suivie du chemin vers le répertoire où vous souhaitez aller.

$ cd /mon/répertoire

Si on omet le répertoire, on arrive dans le répertoire personnel de l'utilisateur.

Pour lister le contenu d'un répertoire

Ik faut utiliser la commande ls pour lister le contenu des répertoires. Il est suivi du (ou des) répertoire que l'on veut regarder, si on ne met pas de répertoire ce sera le répertoire courant.

$ ls /répertoire

Créer/supprimer un répertoire

Pour créer un répertoire on utilise la commande mkdir suivi du (ou des) répertoire que l'on veut créer :

$ mkdir /répertoire

L'option -p permet de créer tous les répertoires parents qui n'existent pas encore.

Pour supprimer un répertoire, on utilise la commande rmdir !

$ rmdir /répertoire

Cette commande ne peut supprimer qu'un répertoire vide, pour supprimer un répertoire et tout son contenu on utilise la commande rm avec l'option -r :

$ rm -r /répertoire

Copier, renommer et déplacer un fichier

La commande cp permet de copier un (ou plusieurs fichiers). On lui passe en paramètre la liste des fichiers que l'on veut copier suivi du dossier de destination. S'il n'y a qu'un seul fichier la destination peut être un autre fichier :

$ cp fic1 fic2 fic3 dossier/
$ cp fic_orig fic_dest

La commande mv sert à la fois à déplacer et à renommer un fichier. Renommer un fichier consiste à déplacer le fichier à l'endroi où il est déjà avec un nom différent. Comme pour cp lorsque l'on déplace plusieurs fichier le dernier paramètre doit être un dossier :

$ mv fic1 fic2 fic3 dossier/
$ mv fic_orig fic_dest

Quelques commandes autres

La commande dd

Copier dans un fichier le contenu exact d'un support donné (disquette, table de partition...), sans tenir compte de la structure ou du format. Commande dangereuse : vous risquez, en cas d'erreur, de faire totalement et irrémédiablement disparaître les partitions de votre disque dur.

S'utilise avec les droits "root"

Exemple Pour sauvegarder le MBR du disque hda dans le fichier mbr.sav :

# dd if=/dev/hda of=mbr.sav bs=512 count=1
1+0 enregistrements lus
1+0 enregistrements écrits
512 octets (512 B) copiés, 9,3797e-05 s, 5,5 MB/s

Plus d'informations sur la commande dd...

La commande diff

Comparer deux fichiers et indique les différences. Les lignes provenant de fich1 sont préfixées par > et celles provenant de fich2 par <. Des lignes de contexte indiquent les blocs de lignes qui ont été modifiés (c), ajoutés (a) ou détruits (d), le principe étant d'indiquer les modifications à effectuer pour convertir fich1 en fich2.

$ diff fichier1 fichier2

La commande file

Il peut arriver qu'un fichier ait une extension défectueuse ou qu'il n'en ait pas. File permet de retrouver le type de fichier. Il suffit d'indiquer après file le ou les noms des fichiers à analyser. Exemple : # file /bin/bash /etc/passwd

$ file fichier

La command ln

Créer un lien (un alias ou un raccourci) vers un programme ou un fichier.

Un lien symbolique :
ln -s <chemin_complet/fichier ou répertoire de destination> <chemin_complet/nom du lien symbolique>

La commande ln utilisée sans -s créé un exemplaire supplémentaire du fichier ( à développer)

Quelques "trucs"

Gestion des caractères spéciaux

Dans un shell (quel qu'il soit), certains caractères sont dits spéciaux. En effet ils sont interprétés par le shell avant que la commande soit lancée. Les principaux sont « », «&», «|», «$», «"», «'», «\»... (la liste n'est pas exhaustive).

Si un fichier (ou un répertoire) contient l'un des ces caractères dans son nom, cela peut gêner l'utilisation du shell. Pour pallier à ce problème il existe 3 solutions :

  • la première consiste à faire précéder chaque caractère particulier par un «\» y compris si c'est déjà un «\» (ce qui donne «\\»).
  • la deuxième consiste à entourer le fichier par des «"» (dans ce cas si le fichier contient des «"» dans son nom, il faut les protéger avec des «\»). Cette méthode permet de protéger tous les caractères sauf «$», «{» et «}».
  • la dernière méthode consiste à entourer le nom de fichier par des «'» (dans le cas où il y a déjà des «'», il faut les protéger avec un «\»).

supprimer fichier avec '&'

Fichier commençant par un tiret

Il arrive que l'on fasse une fausse manipulation dans les commandes shell et que l'on se retrouve avec un fichier ayant un nom débutant par un tiret. Taper :

$ rm -fichier.txt

ne marchera pas, rm croyant qu'on est en train de lui passer une option puisque telle est la signification du premier tiret.
Il faut donc utiliser l'option de fin de commande symbolisée par deux tirets consécutifs --. Pour notre exemple, on tapera :

$ rm -- -fichier.txt

Note : -- est utilisable pour toutes les commandes shell. problème de nom : renommer un fichier commençant par un tiret

Supprimer les ^M d'un fichier texte de Windows.

Il peut arriver que vous ayez les caractères ^M affichés en fin de ligne d'un fichier texte écrit sous Windows. Pour les enlever, tapez :

$ tr -d 'r' < fichier_windows.txt > fichier_windows_converti.txt

Message Too many open files

Trop de fichiers ouverts. Ceci est dû à une valeur trop petite affectée à file-max (8096 par défaut). Pour corriger ce problème, tapez :

$ echo "65536" >/proc/sys/fs/file-max

Quelques exemples de commandes

Renommer plusieurs fichiers simultanément.

Exemple : pour renommer les fichiers *.mpeg en *.mpg, tapez la ligne entière suivante :

$ for i in *.mpeg; do mv "$i" "${i%.mpeg}.mpg"; done

Afficher les lignes d'un fichier texte sans les lignes commentées.

Dans la plupart des fichiers de configuration, pour qu'une ligne de texte ne soit pas prise en compte (commentées), le premier caractère de cette ligne doit être un caractère #

Pour faire afficher à l'écran le contenu du fichier sans les lignes commentées, tapez :

$ sed "/^#/d" fichier

Explication de la commande :

sed (Stream Editor) permet de travailler sur les flux texte.
^ signifie toute les lignes qui commencent par (dans notre cas, ce qui commence par #).
-d permet de supprimer les lignes qui correspondent à l'expression indiquée entre les barres obliques (/^#/ dans notre exemple).

Afficher les lignes d'un fichier texte sans les lignes commentées ni les lignes vides.

$ sed "/^#\|^$/d" fichier

Explication de la commande :

sed (Stream Editor) permet de travailler sur les flux texte.
^ signifie toute les lignes qui commencent par…
\ permet d'échapper le caractère qui le suit.
| est une fonction logique ou (or).
$ dans ce contexte, représente une fin de ligne.
-d permet de supprimer les lignes qui correspondent au motif.

^$ permet donc de spécifier une ligne qui commence par une fin de ligne <=> une ligne vide de tout caractère.

Épurer un fichier de ses lignes commentées et lignes vides avec grep

La commande ci-dessous écrira un nouveau fichier (fichier_sans_commentaires) à partir de "fichier" en enlevant les lignes commentées (commençant par #), et les lignes vides :

grep -v "^#\|^$" fichier > fichier_sans_commentaires

Epurer un fichiers des lignes commençant par # Débutant