Fstab

De wiki.debian-fr.xyz
Aller à : navigation, rechercher

Introduction

Le fichier /etc/fstab (File System TABle) est le fichier permettant à la commande mount de monter le système de fichiers racine et de le peupler au moment de l'initialisation du système.

Il est visualisable par tous les utilisateurs, mais n'est modifiable que par l'utilisateur ayant les privilèges du compte super administrateur : root.

Toutes les lignes de ce fichier dont le premier caractère est un # seront considérées comme des commentaires.
Elles ne seront donc pas prises en compte par la commande mount.

Les six champs de /etc/fstab

Dans ce fichier, chaque ligne non commentée est divisée en 6 champs séparés d'un ou plusieurs caractères espace ou/et tabulation:

<file system> <mount point> <type> <options> <dump> <pass>

file system

Ce champ désigne le fichier de périphérique bloc et/ou le système de fichiers distant à monter.

Plutôt que d'utiliser le nom du fichier de périphérique contenant le système de fichiers,
il est recommandé d'utiliser l'UUID du système de fichiers,
car la partition peut avoir été associée à un autre nom de fichier de périphérique si elle a été déplacée
ou que l'ordre de priorité des disques a été modifié. (par exemple : /dev/sdb1 lieu de /dev/sda1)

Pour trouver l'UUID d'un système de fichiers, il faut tout d'abord connaître le nom du fichier de périphérique associé à la partition le contenant.
Un nom de fichier de périphérique associé à une partition ressemble à sda7 et est sous répertoire du répertoire /dev/.

Ensuite, dans un terminal, entrez la commande :

ls -l /dev/disk/by-uuid

qui devrait retourner quelque chose comme ce qui suit :

lrwxrwxrwx 1 root root 10 31 janv. 17:04 21f910fa-4797-4ca3-af0f-cc85e28833d3 -> ../../sda6
lrwxrwxrwx 1 root root 10 31 janv. 17:04 5ce2eda1-cbb9-4a0e-9f75-d2e5da1225ac -> ../../sda7
lrwxrwxrwx 1 root root 10 31 janv. 17:04 6CAF4EA76CD5202F -> ../../sdb1
lrwxrwxrwx 1 root root 10 31 janv. 17:04 e06e7cf7-ba25-4dec-9a4a-e5187c566745 -> ../../sda5

Vous retrouverez donc l'UUID du système de fichiers en regardant le périphérique vers lequel il renvoie.

Par exemple, la partition associée au fichier de périphérique sda7 a été formatée
et l'UUID du système de fichiers de cette partition est 5ce2eda1-cbb9-4a0e-9f75-d2e5da1225ac

Voir aussi les retours de la ligne de commandes :

lsblk -oTYPE,SIZE,NAME,UUID,LABEL,MOUNTPOINT

et de la commande :

blkid

mount point

Le point de montage est le nom du chemin absolu du répertoire sur lequel le système de fichiers sera monté.
C'est par ce point de montage qu'il sera possible d'accéder au système de fichiers.

Par exemple :

/chemin/absolu/du/répertoire

Note: Si le répertoire de montage contient déjà des fichiers, lorsque le périphérique sera monté, le contenu visible de ce répertoire sera celui du périphérique.
Mais cela ne veut PAS dire que vos fichiers préexistants seront effacés! Ils seront juste invisibles et un démontage du périphérique suffira pour ré-afficher vos fichiers.

type

C'est le nom de type du système de fichiers.
Par exemple: ext2, ext3, ext4, reiserfs, tmpfs, swap, iso9660(pour les CD/DVD), etc.

options

Si plusieurs options sont données, elles seront séparées par un caractère virgule.

Pour connaître toutes les options possibles lisez la page man de la commande mount
et celle concernant le système de fichiers que vous voulez monter.

La liste d'options ci-dessous est un exemple d'options possibles.
Elle n'est pas exhaustive puisque les options possibles sont fonction du système de fichiers à monter.

Les options en couleurs sont les options par défaut.

option description
defaults Options par défaut => rw, suid, dev, exec, auto, nouser, async.
rw / ro Lecture et écriture autorisées / Lecture seule.
suid / nosuid Autorise les opérations sur les bits suid et sgid / N'autorise pas.
dev / nodev Interprète les noeuds de type caractères ou blocs / N'interprète pas .
exec / noexec Autorise l’exécution des fichiers binaires / N'autorise pas.
auto / noauto "mounté" automatiquement au démarrage et lors d'un appel « mount -a » / Ne pourra être monté qu'explicitement.
nouser / user Seul "root" sera autorisé à effectuer le "mountage" "dé-mountage" / Tous les utilisateurs aussi.
async / sync Accès en mode asynchrone / synchrone.
owner Seul le propriétaire sera autorisé à "mounter" "dé-mounter".
noatime Optimisation SSD (NO Access TIME): ne pas mettre à jour l'attribut "atime" et limiter le nombre d'accès disques.
discard Optimisation SSD : Active le mode TRIM : Gestion des effacements/libération par blocs.
sw Pour les partitions de type "swap".
nofail Ne pas renvoyer les messages d'erreur de "mount".
comment Utilisé par les programmes de maintenance de fstab.

dump

La colonne dump permet de lancer l'utilitaire dump (utilitaire de sauvegarde) si cette colonne est à 1, l'ignorer si à 0.
Si la valeur de ce champ et du champ suivant sont absentes, elle seront considérées comme étant égales à 0

pass

Ce paramètre permettra à la commande fsck de déterminer dans quel ordre il va devoir vérifier les systèmes de fichiers.
Si la valeur de ce champ est absente, elle sera considérée comme étant égale à 0

valeur description
1 À vérifier en Premier (la racine du système debian)
2 Qui suivra la vérification du premier. (exemple: /home /usr etc.)
0 À ne PAS vérifier, car système de fichier non indispensable au démarrage et/ou au fonctionnement du système.



Par L0u!$ 31 janvier 2010 à 17:09 (UTC)
MàJ Par MicP 26 septembre 2013 à 19:00
MàJ Par MicP 03 août 2014 à 16:46
MàJ Par MicP 19 octobre 2016 à 16:02